Dominique Picquier associe le cuir et le textile

Dominique Picquier associe le cuir et le textile

Après avoir étudié les arts textiles et les arts graphiques à l’École des Arts Décoratifs à Paris, Dominique Picquier a travaillé dans la publicité, les bureaux de style et la télévision.

Avec son mari, elle lance, dans les années 80, l’agence Picquier & Protière avant de créer ses propres collections de tissus et de sacs sous son nom, réalisés en France par les meilleurs artisans après un long travail de conception et un suivi rigoureux de leur réalisation.

Une marque reconnue

Vingt ans plus tard, Dominique Picquier est une marque reconnue et estimée, avec une fabrication française synonyme de qualité : des racines françaises et un savoir-faire apprécié dans le monde entier, en particulier au Japon.

«La production française, la proximité de la création avec la distribution, notre expertise et notre expérience technique sont nos meilleurs atouts», souligne Dominique.

Quoi de plus naturel que de croiser un jour la route de la maroquinerie quand il fallut imaginer d’autres développements ; quoi de plus naturel surtout que de vouloir prolonger un savoir-faire et un goût pour les belles matières en associant le cuir au textile.

Jusqu’à devenir une passion.

Made in France

En 2003, le premier atelier «La Fabrique» à Graulhet comptait trois personnes. La SAS Maroquinerie La Fabrique emploie aujourd’hui 18 salariés.

«Notre chiffre d’affaires est passé de 200 000 € en 2013 à 600 000 € en 2018», indique sa dirigeante Dominique Picquier. Depuis sa création la société a repris d’autres maroquineries : Georges Combes en mai 2013, Vrecuir en juillet 2015 et Sud-Maro en janvier 2018.

«À chaque fois, autant que c’était possible, nous avons eu à cœur de garder les ouvriers, leurs compétences exemplaires, sans oublier leur passion pour le cuir».

À Graulhet, la maroquinerie La Fabrique est spécialisée dans la création et la fabrication de sacs, sacs de voyage et maroquinerie de poche : porte-monnaie, portefeuille, porte-cartes, porte-chéquier, agendas, ceintures et accessoires en cuir.

Ainsi, avec la création de nouveaux emplois, La Maroquinerie La Fabrique poursuit sa croissance. En 2015 elle est devenue «Entreprise du Patrimoine Vivant», ce très désiré label E.P.V.

Article paru sur https://www.ladepeche.fr/ le 14 août 2018