Le cuir de Graulhet repart dans la course – La Dépêche

Le cuir de Graulhet repart dans la course – La Dépêche

Aux dires de Cuir de Graulhet, sur le site que l’association vient de créer (www.graulhetlecuir.com), la ville compte 80 entreprises et 650 salariés dans les secteurs de la mégisserie, la maroquinerie, les machines et les fournitures liées à la filière. Une activité que Dominique Picquier, présidente de l’association, annonce en pleine croissance. Elle aurait été de 6,8 % entre janvier et octobre 2017. Un redécollage qui pousse Cuir de Graulhet à participer à la compétition, après 18 mois de travail collectif, entre entreprises locales et territoire. «L’objectif reste de réunir les acteurs de la filière cuir du bassin Graulhet autour de projets communs. Un appui financier et en ingénierie est assuré par Gaillac-Graulhet agglomération et par le CCI du Tarn. En 2017, le premier plan d’actions s’est dessiné autour de plusieurs axes prioritaires, l’identité, la communication, la promotion et la formation à l’emploi, l’innovation et les Maison des Métier du Cuir qui accueillent nos activités» assure Dominique Picquier. Elle espère un nombre d’adhérents plus important surtout dans le secteur mégissier.

«Nous en comptons une quinzaine. En sachant que fédérer prend du temps» précise Dominique Picquier. Les réunions sur les tendances à venir ont déjà débuté, mais c’est bien avec la reconnaissance du savoir-faire local que l’association pense détenir son meilleur atout.

Actions de promotion locale et nationale

«Nous envisageons des actions de promotion, aussi bien locale que nationale. L’innovation sera également au cœur des projets sous la forme de séminaires thématiques spécialisés organisés dans la ville».

Une action collective, soutenue par les partenaires privés ou institutionnels, qui verra Cuir de Graulhet rééditer, avec l’office du tourisme en octobre prochain, l’opération Le Cuir dans le Peau, dont la première a comptabilisé un millier de visiteurs. «Avec cette fois, la région pour cible au niveau de notre communication».

Quelques jours plus tôt, à titre collectif et/ou personnel, les professionnels graulhétois participeront au salon du cuir parisien. «Le pavillon Cuir de Graulhet fera la promotion de la ville, de son activité industrielle, de son savoir-faire qui reste d’un niveau élevé». Chef d’entreprise, Dominique Picquier a dévoilé dernièrement le logo de l’association. Certains y verront un clin d’œil en forme de patte de grenouille. «Il représente la diversité des savoir-faire des entreprises du bassin graulhétois et met en avant le territoire, véritable socle commun historique actuel… et futur».